Actualités
Scrollez

Les tubes Vallourec, boosters de neutralité carbone

03/01/2020 - Environnement

Tous les industriels s’engagent à réduire leur empreinte CO2, les acteurs Oil & Gas en tête. Vallourec les accompagne grâce à ses tubes “verts”, ses solutions durables, ses innovations en matière d’économie circulaire et de transition énergétique. L’occasion de découvrir Vallourec sous un jour “CO2 reduction” très innovant.

La production Vallourec est bas carbone

Neutralité bien ordonnée commence par soi-même.

L’empreinte carbone des usines Vallourec est quasi nulle, et cela ne date pas d’hier.
Les tubes Vallourec sont fabriqués à partir d’acier produit à 60 % dans les aciéries du Groupe, ce qui garantit la maîtrise de leur empreinte CO2. L’essentiel de l’acier “maison” (73 % exactement) est fabriqué dans les aciéries électriques de Jeceaba (Brésil) et Youngstown (USA) à partir de ferraille recyclée.
Au Brésil, Vallourec frôle l’exemplarité. L’acier est produit à partir de ferraille recyclée ou fabriqué dans des hauts fourneaux alimentés en bois issu des forêts du Groupe. La filiale Vallourec Florestal exploite en effet 230 000 ha de forêt d’eucalyptus qui séquestrent de grandes quantités de carbone et apportent dans le même temps un fabuleux ballon d’oxygène à la planète depuis 1969 ! L’exploitation responsable et efficiente de ces forêts est désormais une compétence mondialement reconnue de Vallourec. Ajoutons que l’électricité consommée par les sites brésiliens est pour l’essentiel d’origine hydraulique, donc renouvelable, et la boucle vertueuse est bouclée.

La lutte contre le changement climatique continue !

Vallourec s’attache à réduire encore et encore la consommation d’énergie de ses laminoirs et, par suite, leurs émissions de CO2.

Elles sont tombées de 15 % entre 2008 et 2015. Aujourd’hui, 40 % de la production Vallourec est certifiée ISO 5001, ce sera 60 % en 2021 et 90 % en 2022.

Le Groupe a, par ailleurs, engagé une démarche de certification SBT (Science Based Targets), assortie d’un plan ambitieux de réduction des émissions, pour contribuer à l’effort mondial en faveur du climat et tenir la barre des 2°C de réchauffement maximum inscrite dans l’Accord de Paris. 

Défi suivant : réduire l’empreinte carbone de ses clients

Les tubes Vallourec ont du talent.

Prenons l’exemple des tubes filetés avec les connexions VAM®. Elles sont parfaitement étanches, et leur design permet de passer du pétrole au gaz comme le préconise l’OGCI (Oil and Gas Climate Initiative). Vallourec va plus loin en développant des solutions pour détecter et prévenir les fuites d’hydrocarbure et de gaz à effet de serre. Vallourec est également le pionnier des tubes “verts”. Fabriqués au Brésil, ils ont un bilan CO2 par tonne d’acier négatif.

Et l’innovation continue…

Les solutions digitales, les tubes intelligents et les nouveaux matériaux promettent d’accélérer la réduction de l’empreinte carbone des clients. 

Démonstration avec le revêtement CleanWell® : appliqué en usine sur les connexions VAM®21 et non polluant, il remplace les graisses de stockage et de vissage toxiques sur site et réduit l’empreinte carbone des opérateurs autant que les manipulations coûteuses. La fabrication additive permet de consommer la juste quantité de matière première et ouvre la perspective d’accessoires et de pièces de forme économes. L’économie circulaire inspire Vallourec.
Ainsi, un service de revalorisation des tubes non utilisés par les clients a été sélectionné lors du challenge d’innovation interne 2019. Chez certains grands opérateurs, ce sont des milliers de tubes qui pourraient ainsi trouver une seconde vie. 

Au-delà du pétrole et des modèles connus

Vallourec est un fournisseur historique des énergéticiens verts.

Investi dans la géothermie depuis des décennies, le Groupe a développé des grades spécifiques et contribue à de grands projets dans le monde. Engagé dans l’éolien depuis des années, il fournit des pièces de structure pour les fermes offshore en Mer du Nord. En hydrogène, les tubes Vallourec équipent des stations de rechargement. Depuis peu, Vallourec explore le solaire ainsi que la capture et le stockage de CO2 et d’hydrogène, un univers qui fait appel au cœur de ses savoir-faire.
L’innovation de Vallourec est ouverte et le Groupe capitalise sur tous ses actifs pour accompagner ses clients dans leur défi carbone : sur ses laboratoires de recherche pour pousser leurs études et leurs tests, sur ses hectares de forêt brésilienne pour leur proposer des certificats verts et booster définitivement leur neutralité carbone.