Vallourec, des bases solides pour l’avenir Entretien avec Edouard Guinotte, Président du Directoire de Vallourec

14/04/2021 - Stratégie
Scrollez

Vallourec, des bases solides pour l’avenir, entretien avec Édouard Guinotte

14/04/2021 - Transformation

En mars 2020, vous avez pris la succession de Philippe Crouzet. Quel regard portez-vous sur cette première année, si singulière et inattendue, en tant que Président du directoire de Vallourec ?

Édouard Guinotte : Vallourec est une entreprise que je connais bien car j’y suis entré en 1995. Je dirais même que j’ai grandi avec le Groupe. J’ai toujours été marqué par sa formidable capacité à s’adapter face aux évolutions, souvent très rapides, de ses marchés. Ce que je retiens en premier de cette année 2020, c’est l’engagement de nos équipes, partout dans le monde, pour affronter cette situation sanitaire et économique aussi brutale qu’inédite. Comme à chaque fois que Vallourec est frappé par une crise, notre collectif a su démontrer une capacité de mobilisation sur les sujets prioritaires tout à fait extraordinaire. C’est un motif de grande fierté pour toutes les équipes et je les en remercie chaleureusement.
Deuxième enseignement majeur : l’année a été complexe, bien sûr, et nous avons dû prendre des décisions difficiles. Mais nous avons également su compter sur les résultats concrets du plan de transformation et de réduction des coûts mené depuis 2016, qui s’est traduit par une restauration de notre compétitivité sur beaucoup de nos marchés. Un chiffre l’illustre : en 2016, en plein cœur de la crise précédente, notre résultat brut d’exploitation était de -219 millions d’euros. En 2020, il est de +258 millions d’euros. Cette comparaison nous fait mesurer le chemin parcouru.

Nos produits de qualité, innovants et performants ont toujours fait partie de notre force.

Quels sont les leviers de cette compétitivité retrouvée ?

E.G. : Tout d’abord, notre empreinte industrielle transformée, qui nous positionne sur les marchés les plus attractifs et les plus résilients. Notamment en nous appuyant sur des bases d’export très compétitives à partir du Brésil et de la Chine – complétées par l’Europe pour les produits les plus sophistiqués. En- suite, des produits de qualité, innovants et performants qui ont toujours fait partie de notre force. Le succès commercial immédiat de notre connexion VAM® Sprint-SF lancée en 2020 aux États-Unis, après un développement qui a duré seulement neuf mois, est la preuve que notre dynamique d’innovation reste une source de valeur durable. D’autant que nos produits s’enrichissent de toujours plus de services à la fois physiques et digitaux grâce à notre offre Vallourec.smart, pour satisfaire au mieux les besoins de nos clients.
Enfin, nous disposons d’une meilleure adéquation de nos capacités de production avec le niveau d’activité envisagé, grâce à des outils industriels re- dimensionnés ainsi qu’une offre et des coûts ajustés.
Nos résultats 2020 ne sont certes pas à la hauteur de ce que nous visions en début d’année, mais grâce à tous les éléments de résilience mentionnés précédemment, le groupe Vallourec a confirmé être bien mieux armé pour affronter la crise actuelle que les précédentes.

Alors que la crise sanitaire s’installe dans la durée, comment vous préparez-vous à intégrer l’incertitude qu’elle génère dans votre organisation ?

E.G. : Cela implique avant tout de continuer à assurer la sécurité de chacun, tout en maintenant notre activité, et de généraliser intelligemment les méthodes de travail à distance. Nous réaffirmons également l’impérieuse et continue nécessité de réduire les coûts. Le prochain déménagement de notre siège qui engendrera près de 30 % de dépenses en moins en est une parfaite illustration. Utilisant pleinement toutes les possibilités liées aux nouvelles méthodes de travail, à distance et en équipe, via le Flex Office notamment, il sera également un symbole très enthousiasmant du nouveau départ pour le Groupe.

L’année 2020 a été marquée par la préparation de votre projet de refinancement. Ce processus s’est conclu début février 2021 par l’annonce d’un accord de principe avec vos principaux créanciers. En quoi cette restructuration financière marque-t-elle une étape clé ?

E.G. : Cet accord de principe marque une étape essentielle dans la transformation du Groupe en ce qu’il nous permettra de disposer d’une structure financière rééquilibrée et adaptée à nos métiers, avec un actionnariat solide soutenant nos perspectives de rebond à moyen terme. Une fois ce plan de refinancement mis en œuvre – ce que nous visons pour juin 2021 –, Vallourec pourra libérer son plein potentiel en comptant à la fois sur une agilité et une compétitivité rétablies, un bilan lui donnant l’opportunité de déployer son plan stratégique et une liquidité lui per- mettant de faire face aux aléas.

Quel est l’impact de cette nouvelle donne financière et actionnariale sur vos perspectives de transformation pour l’avenir ?

E.G. : Nos ambitions pour l’avenir ne changent pas, mais nous avons désormais les moyens pour accélérer leur concrétisation. Notamment pour pré- parer la reprise du marché Pétrole & Gaz, prévue par les analystes à partir de 2022. Parallèlement, nous confirmons notre volonté d’intensifier notre dynamique d’innovation sur notre offre Vallourec.smart, qui accroît le service apporté à nos clients, notamment grâce aux technologies numériques. Et nous sommes toujours plus résolus à devenir un acteur à part entière de la transition énergétique à horizon 2025. Nous mobilisons nos équipes et notre innovation dans le développement de solutions dans cinq secteurs que sont la géothermie, l’éolien, la capture de CO2, l’hydrogène et le solaire.
En d’autres termes, nous restons plus que jamais mobilisés pour continuer à consolider nos fondamentaux et à dessiner de nouvelles voies d’avenir.

Nous avons désormais toutes les cartes en main pour être le fournisseur privilégié de solutions tubulaires premium sur les marchés de l’énergie.

Sur cette base, comment abordez-vous l’année 2021 ?

E.G. : 2020 a été une année riche en émotions diverses et en défis à relever. Je tiens à féliciter une nouvelle fois les équipes Vallourec pour la manière dont elles ont fait face à cette complexité. C’est grâce à elles que nous pourrons tirer les premiers fruits de cette compétitivité retrouvée. 2021 est une année de transition, que ce soit sur nos marchés ou du point de vue actionnarial, après laquelle nous aurons toutes les cartes en main pour être le fournisseur privilégié de solutions tubulaires premium sur les marchés de l’énergie. Aujourd’hui, nous disposons de tous les leviers pour une création de valeur durable.