Rencontre avec Kevin Del Castillo, Ingénieur Projet R&D chez VAM USA Kevin a grandi en regardant son père, mécanicien automobile, démonter des moteurs complexes avant de les réparer et de les remonter.

21/04/2023 - Carrières
Scrollez

Kevin a grandi en regardant son père, mécanicien automobile, démonter des moteurs complexes avant de les réparer et de les remonter. Fasciné par le fonctionnement des machines, il a développé au fil du temps une véritable passion pour l’ingénierie. Une passion qu’il a nourrie, tout comme son esprit proactif, en effectuant un stage, pendant ses études d’ingénieur, au sein du département Méthodes et Process de l’usine de VAM USA.

Kevin est aujourd’hui Ingénieur Projet au centre R&D de VAM USA à Houston (Texas). Il participe à la conception, à la validation et à la qualification des connexions destinées aux forages, en appliquant une démarche de conception intégrée pour laquelle il réalise des analyses informatiques et des essais de connexions physiques ; le tout en étroite collaboration avec l’équipe commerciale et technique de Vallourec et les clients du Groupe.

Quel est votre rôle chez Vallourec ?

En tant qu’Ingénieur Projet R&D, je participe à la création et à la qualification des nouvelles connexions que Vallourec propose sur le marché pour ses clients actuels et futurs. Ma mission consiste également à qualifier des connexions de taille plus importante, à simplifier les conditions de production et à répondre aux demandes ou problèmes des clients.

Je suis aussi chargé de l’analyse par éléments finis (FEA). C’est une méthode pour laquelle j’utilise un logiciel qui permet de prédire comment un produit va réagir aux charges en situation réelle. Au lieu d’avoir recours à de multiples - et coûteux - prototypes et essais physiques, je peux utiliser la méthode FEA pour créer une version numérique qui nous permet de voir, en mode virtuel, comment les connexions réagiront aux pressions et aux agressions externes en situation réelle. Une fois effectuée, l’analyse permet d’identifier quelles connexions seront les plus vulnérables. Celles-ci seront ensuite testées physiquement et qualifiées avec les connexions moins critiques utilisées sur le terrain.

Le temps est un facteur essentiel pour les forages onshore. Plus nous transmettons nos analyses rapidement à nos clients, plus vite ils peuvent accomplir leurs activités. Cela signifie que je travaille souvent directement avec eux pour créer des solutions sur mesure. Il y a eu un cas, par exemple, où un client souhaitait augmenter son couple de rotation et avait rapidement besoin des résultats. Dans notre laboratoire de prototypes R&D, nous pouvons usiner et produire nos propres connexions, mais pour respecter ce délai serré, nous avons utilisé nos propres échantillons de production pour effectuer les tests. Nous avons ainsi aidé notre client à atteindre son objectif dans les délais impartis. C’était un véritable travail d’équipe et je suis fier de ce que nous avons accompli.

Quand êtes-vous entré chez Vallourec ?

J’ai rejoint Vallourec il y a 4 ans dans le cadre d’un stage et j’ai adoré cette expérience. J’ai postulé comme stagiaire Ingénieur Méthodes et Process, afin d’aider à améliorer les process de l’usine dans le domaine du filetage des tubes. À l’origine, je ne devais rester que trois mois, mais mon responsable a été satisfait de mon travail et a prolongé mon stage de deux semestres scolaires supplémentaires. J’ai beaucoup apprécié de pouvoir participer à l’amélioration du fonctionnement global de l’usine et j’ai trouvé mon travail très enrichissant. J’ai beaucoup aimé l’environnement de travail. Mes supérieurs ont trouvé un bon équilibre entre le mentorat et l’accompagnement des salariés, tout en veillant à ce que nous respections les délais et les objectifs de l’entreprise.

Je voulais rejoindre l’entreprise à temps plein après avoir terminé mes études, mais la pandémie de Covid-19 a bouleversé mes plans. Lorsque j’ai reçu un e-mail de Vallourec quelques mois plus tard, j’ai sauté de joie. J’ai immédiatement déposé ma candidature pour le poste et j’étais très heureux de revenir dans l’entreprise. J’avais un nouveau supérieur extraordinaire, des collègues formidables et j’apprécie ce travail sur la conception des connexions. Une bonne entente avec ses collègues est la clé d’un environnement de travail collaboratif. Lorsque l’on dit qu’il fait bon travailler chez Vallourec, je partage à 100 % ce sentiment.

Quelles compétences vous ont aidé à réussir dans votre travail et à surmonter les difficultés ?

Mon père est mécanicien automobile et, depuis ma plus tendre enfance, je suis toujours fasciné de le voir travailler et réparer des pannes sur les véhicules que la plupart n’arrivent pas à comprendre. Il m’a appris à réparer les voitures, et c’est là qu’est née ma passion pour l’ingénierie. Cela m’a permis de mieux comprendre le fonctionnement des choses, le mouvement mécanique des objets, et de voir comment les composants fonctionnent ensemble pour créer un résultat. Les compétences en matière de réflexion et d’innovation que j’ai développées en travaillant avec mon père m’ont assurément aidé dans mes fonctions actuelles chez Vallourec.

Quels sont les impacts de l’organisation ONE R&D sur vos missions ?

ONE R&D a permis d’accroître le partage des données et de créer un environnement plus collaboratif. Par exemple, je travaille avec le groupe FEA de Vallourec basé en France et, grâce à l’organisation ONE R&D, nous pouvons rapidement partager des ressources pour collaborer sur des simulations FEA non standards. Parfois, les clients nous soumettent des demandes d’analyse FEA et nous n’avons pas les ressources nécessaires, chez VAM USA, pour répondre à ces demandes en temps voulu. Grâce à ONE R&D, je peux collaborer avec l’équipe française pour résoudre rapidement ces demandes inhabituelles. Nous nous aidons mutuellement à trouver des solutions.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus dans votre travail ?

La camaraderie, l’ambiance et le mentorat. Tout le monde est sympathique, ouvert et prêt à aider, ce qui fait qu’il est facile de s’adresser à quelqu’un pour obtenir des conseils. Les collaborateurs de Vallourec ont développé une large expertise et le fait que ces connaissances soient facilement accessibles me permet d’accomplir plus facilement mes missions et d’évoluer dans mon rôle.

En outre, la direction et les managers accordent une grande confiance aux collaborateurs. Même en tant que stagiaire, je pouvais apporter des changements dans l’usine et j’étais libre de faire ce que je pensais être le mieux dans de nombreuses situations. Voir mon idée mise en œuvre a été extrêmement valorisant. Je pense que c’est l’un des plus grands atouts de Vallourec. Le Groupe soutient et guide les salariés, qui continuent à développer leurs connaissances et leurs compétences pour le bien de l’entreprise.

L’un de mes objectifs est de devenir moi-même un mentor et d’être l’un des « interlocuteurs » de la nouvelle génération chez Vallourec. Je suis enthousiaste à l’idée d’utiliser le savoir-faire que j’ai acquis auprès de mes mentors et d’aider à guider mes futurs collègues.

L’un de mes objectifs est de devenir moi-même un mentor et d’être l’un des interlocuteurs de la nouvelle génération chez Vallourec

Kevin Del Castillo Ingénieur Projet R&D chez VAM USA

Actualités

Filtrer par :
  • Pays
  • Date
  • Thème