Actualités
Scrollez

Première mondiale dans la fabrication d’équipements offshore

29/04/2021 - Innovation et R&D

Vallourec équipe Total d’un composant en impression 3D pour le puits EIG en mer du Nord.

Ce début d’année 2021 marque un tournant dans la fabrication d’équipements offshore. Le tout premier waterbushing, composant sous pression, a été produit à l’aide de la technologie de fabrication additive (additive manufacturing) arc-fil (WAAM) et déployé avec succès sur le puits EIG de Total dans le champ Elgin-Franklin en mer du Nord. Le composant, conçu par Vallourec, mesure 1,2 m de haut et pèse 220 kg.

Les “waterbushings” : des composants essentiels à la sécurité

Les waterbushings sont des composants essentiels à la sécurité dans le secteur du forage pétrolier et gazier pour contrer les poussées d’hydrocarbures des puits lors de leur construction. Leur résistance et leur fiabilité sont primordiales, pour la sécurité de l’installation et du personnel sur site. 

Sécurité
Edwige Ravry (Total)

C’est la première fois qu’un composant offshore avec un enjeu de sécurité est créé au moyen de la fabrication additive. Il était essentiel pour nous d’avoir le partenaire idéal et une bonne analyse de cas. Vallourec, en tant que partenaire de longue date, nous a apporté cette confiance

Edwige Ravry Chargée d’affaires Fabrication Additive au sein de la R&D chez Total

« La fabrication additive pourrait révolutionner la chaîne logistique du secteur pétrole et gaz en permettant à des entreprises comme Total de commander des composants sur mesure et à la demande », déclare Andrew Heddle, Drilling & Wells QA/QC Lead chez Total E&P UK.

Une relation de confiance

« Ce projet témoigne de la qualité de la collaboration entre toutes les personnes impliquées, de la conception à la fabrication, en passant par la qualification et les tests », ajoute Andrew Heddle. 

Vallourec a travaillé pendant près de 1 an, main dans la main avec Total, pour livrer cette pièce en fabrication additive arc-fil (WAAM), qui a été testé rigoureusement avant son déploiement sur le terrain. « Le projet est issu d’une collaboration innovante avec RAMLAB, une startup située à Rotterdam avec laquelle les trajectoires d’impression ont été développées », explique Bertrand Maillon, Additive Manufacturing Business Development manager chez Vallourec. « L’objectif de ce projet était d’aller au-delà de la démonstration et de réussir à élaborer le système de contrôle et d’assurance qualité pour l’approvisionnement de produits utilisant la technologie WAAM. » 

Le procédé de fabrication repose sur l’expertise de Vallourec en matière de soudage, de métallurgie et de contrôles non destructifs, ainsi que sur ses compétences reconnues en matière de filetage, de traitement de surface et de test pression, permettant ainsi la fabrication de composants selon les spécifications exactes des clients.

Les avantages de la fabrication additive

La fabrication additive présente de nombreux avantages, notamment sur l’agilité de la chaîne logistique et d’efficacité des délais d’exécution. Cette méthode offre également une liberté de forme et permet d’obtenir des pièces beaucoup plus légères : Par exemple, lors de ce projet, le poids de la pièce a été divisé par deux en comparaison avec une fabrication conventionnelle.

Première mondiale dans la fabrication d’équipements offshore
Industrie4.0
Bertand Maillon

Avec la fabrication additive, nous nous rapprochons de l’un des objectifs de l’industrie 4.0 : mettre en place un entrepôt numérique permettant une mise à disposition accrue des pièces et une réduction des gaspillages liés à la surproduction.

Bertrand Maillon Additive Manufacturing Business Development Manager

Réduire l’empreinte carbone

La fabrication additive permet également de réduire l’empreinte carbone des pièces produites. Les émissions générées par ce projet ont en effet été 45 % plus faibles que celles du processus classique de forgeage et d’usinage. 

Total a l’ambition de réduire de 60% ou plus l’intensité carbone de ses opérations mondiales en 2050 ou avant (scope 1+2+3). La compagnie investit dans l’innovation sous toutes ses formes, en particulier lorsqu’il d’agit de réduire les émissions et de soutenir la transition énergétique.  

Durabilité
Sylvie Dubois-Decool

Grâce à l’expertise de longue date de Vallourec en matière de conception, de test et de qualification, nous sommes en mesure d’innover pour nos clients et de les aider à atteindre leurs objectifs d’efficacité et de durabilité. Cela reflète pleinement notre stratégie d’innovation, qui consiste à apporter une valeur ajoutée à nos clients en tirant parti de nos atouts spécifiques.

Sylvie Dubois-Decool Directrice Innovation Groupe