Actualités
Scrollez

Quand Vallourec fait rimer tube acier avec défi carbone

02/12/2019 - Environnement

En octobre dernier se tenaient à Paris les journées annuelles EVOLEN, un événement majeur, au cours duquel 600 professionnels se retrouvent pour échanger et s’informer sur le pétrole, le gaz et les énergies renouvelables. Le thème de cette année était «  Défi carbone : les technologies au service de la transition énergétique ». L’occasion pour Sylvie Dubois-Decool, Directrice Innovation, d’exposer la stratégie bas-carbone de Vallourec…
Forêt Vallourec

Une production d'acier quasiment neutre en émission de CO2

Par nature, la fabrication d’acier (et de tubes) est fortement émettrice de CO2. Ce n’est pas le cas chez Vallourec où elle est quasiment neutre en émission de carbone, positionnant le Groupe comme le producteur le mieux placé dans ce domaine. 
Sur les 60% d’acier produit en interne, 73% viennent de nos aciéries électriques de Jeceaba, au Brésil, et de Youngstown aux Etats-Unis, qui utilisent du ‘’scrap’’, ferrailles constituées d’éléments recyclés. Une autre partie de l’acier est fabriquée au Brésil à partir de charbon de bois produit sur les 110 000 hectares utiles de forêts d’eucalyptus exploitées par Florestal, filiale de Vallourec. Les eucalyptus absorbent le CO2, principalement par les racines, et constituent un gigantesque puits de carbone.
Eucalyptus
Sylvie Dubois-Decool

Grâce à notre expertise technique, nos innovations et nos 100 000 hectares de forêts d’eucalyptus au Brésil, notre production d’acier est quasiment neutre en émission de CO2

Sylvie Dubois-Decool Directrice Innovation
Nos aciéries et l’ensemble des usines du Groupe travaillent à réduire leurs consommations d’énergie et donc leurs émissions. 40 % de la production globale de Vallourec répondent à la norme ISO 5001* et le Groupe a pour objectif que 90% de ses usines soient certifiées à horizon 2022.  

Ces efforts sont reconnus. EcoVadis a récemment attribué la note de 90/100 à Vallourec pour sa politique RSE et l’entreprise a intégré le top 1% pour sa notation sur l’aspect Environnement. 

Fabrication moins polluante, basse consommation des process, Vallourec mène une politique active de réduction de ses émissions de CO2 depuis plus de 10 ans. Le Groupe souhaite maintenant aller plus loin. Il a adhéré en 2018 à l’initiative SBT (Science Based Targets**) qui aide les entreprises à définir et valider les objectifs de réduction de leur empreinte carbone en conformité avec l’Accord de Paris – COP21. A ce titre, Vallourec s’est fixé comme objectif la validation de sa trajectoire carbone par la SBT, dès 2020.

… et un accompagnement optimal de nos clients

Les solutions digitales, les nouveaux revêtements, les nouveaux matériaux, comme l’impression 3D (qui permet d’exploiter la quantité juste de matière première), et les nouvelles technologies pour des tubes et connexions intelligents sont autant de solutions qui participent à la réduction de l’empreinte carbone de nos clients. CLEANWELL®, par exemple, revêtement non polluant appliqué en usine sur les connexions filetées, remplace les graisses de stockage et de vissage hautement toxiques. Les connexions VAM®, étanches, détectent et préviennent les fuites d’hydrocarbure et de gaz à effet de serre. Leur conception s’adapte parfaitement au passage du pétrole au gaz préconisé par l’OGCI (Oil and Gas Climate Initiative). Enfin, les tubes « verts » fabriqués au Brésil offrent des solutions tubulaires à faible émission de CO2.
Homme avec tablette au Nigeria
Cet accompagnement s’accompagne d’innovations relatives au recyclage, comme pour les protecteurs de filetages, et à l’économie circulaire. Le challenge d’innovation interne du Groupe vient ainsi de récompenser le projet AssetUpTM, dont l’objectif est de donner une seconde vie aux stocks de tubes non utilisés chez les opérateurs
Vert

Les tubes verts produits au Brésil, CLEANWELL®, les connexions VAM® et notre Top Winnovator 2019, AssetUpTM, sont des exemples parfaits de nos produits « responsables ». 

Sylvie Dubois-Decool Directrice Innovation

Des opportunités pour Vallourec

Vallourec collabore avec de nombreux partenaires dans les domaines du solaire, de l’éolien et de l’hydrogène. Les filières géothermie et CCUS (captage, stockage et valorisation du C02) sont particulièrement intéressantes car elles nécessitent des puits d’envergure avec des contraintes de corrosion et d’étanchéité particulières, qui sont au cœur des savoir-faire et des solutions du Groupe.  

Au Brésil, le Groupe s’engage à préserver les ressources naturelles en s’interdisant l’emploi de charbon de bois issu de forêts naturelles. Sur les 230 000 hectares de notre domaine forestier, 70 000 hectares sont protégés et abritent une riche biodiversité. Vallourec dispose également de capacités résiduelles de production de charbon de bois et travaille sur différentes solutions pour continuer à valoriser l’ensemble de ses forêts.

Enfin, la société continue à investir dans ses laboratoires de recherches en Indonésie, Brésil, Europe et Etats-Unis, afin de développer son expertise technique et la mettre au service du défi carbone. 
Homme à Jeceaba