Communiqué de presse

29/01/2015 - Finance
Boulogne-Billancourt, 29 janvier 2015

​​​​​​​​​​​​Au cours des derniers mois, certains des marchés de Vallourec ont été impactés par un environnement difficile. Cela est notamment le cas pour les marchés du pétrole qui ont été confrontés à un véritable bouleversement. Cette situation a conduit les sociétés pétrolières et gazières à annoncer une révision de leurs politiques d'investissements d'exploration et de production.

En conséquence, Vallourec a identifié, dans le cadre de son processus d'arrêté des comptes annuels une perte de valeur sur certains de ses actifs. Vallourec estime que cet examen devrait se traduire par une dépréciation comptable estimée entre 1,0-1,2 milliard d'euros, dont 0,5-0,6 milliard d'euros relatif à l'UGT[1] intégrée Vallourec Sumitomo Tubos do Brazil (VSB) qui comprend notamment la coentreprise brésilienne entre Vallourec et Nippon Steel & Sumitomo Metal Corporation, et 0,5-0,6 milliard d'euros relatif à l'UGT Vallourec Europe.

Cette dépréciation aura un impact non récurrent sur le résultat net de Vallourec en 2014. Elle sera sans effet sur la génération de trésorerie de Vallourec ni sur sa situation de liquidité. Vallourec confirme par ailleurs l'ensemble de ses objectifs précédemment communiqués pour l'exercice 2014, à savoir un chiffre d'affaires en 2014 proche de celui de 2013, un résultat brut d'exploitation en baisse d'environ 10 % par rapport à 2013 et une génération de cash-flow disponible positif.

Lors des six derniers mois, Vallourec a travaillé sur un plan visant à améliorer sa compétitivité. Ce plan est plus particulièrement axé sur la réduction des coûts, ainsi que sur l'optimisation de la gestion de trésorerie. Les détails de ce plan seront communiqués à l'occasion de la présentation des résultats de l'exercice 2014, le 24 Février 2015.

Philippe Crouzet, Président du Directoire, a déclaré :

« Nous avons pris des mesures appropriées en ajustant la valeur comptable de certains actifs de notre portefeuille, compte tenu de l'environnement opérationnel actuel. Vallourec est bien armé pour faire face à un environnement dégradé par la baisse du cours du baril, avec une génération de trésorerie disponible positive, un bilan sain et un vaste programme de réduction des coûts et d'optimisation de l'utilisation de sa trésorerie que nous détaillerons à l'occasion de nos résultats annuels. »

 

[1] UGT: Pour les tests de dépréciation, les actifs sont regroupés en unités génératrices de trésorerie (UGT), qui sont des groupes homogènes d'actifs, l'utilisation continue génère des entrées de trésorerie qui sont largement indépendantes des entrées de trésorerie d'autres groupes d'actifs. Les principales UGT au sein de la structure et de l'organisation actuelle du Groupe sont Vallourec Europe, Vallourec Tubos do Brasil, Vallourec North America, Vallourec Heat Exchanger Tubes, Valinox Nucléaire, Serimax, et Vallourec & Sumitomo Tubos do Brasil.