Résultats de l’exercice 2018

20/02/2019 - Finance
Boulogne-Billancourt (France), 20 février 2019 – Vallourec annonce aujourd’hui ses résultats de l’exercice 2018. Les comptes consolidés ont été présentés par le Directoire au Conseil de Surveillance le 19 février 2019.


Un exercice marqué par un net rebond de la rentabilité soutenu par un quatrième trimestre solide

  • Chiffre d'affaires de l'exercice de 3 921 millions d'euros, en hausse de 11 % à taux de change constants, tiré par la croissance de l'activité Pétrole et Gaz, en forte hausse de 14% à taux de change constants, notamment en Amérique du Nord et en EAMEA au T4 2018
  • Amélioration significative du résultat brut d'exploitation à 150 millions d'euros, contre 2 millions d'euros en 2017
  • Économies brutes cumulées de 445 millions d'euros depuis 2016, l'objectif initial étant ainsi dépassé, avec deux ans d'avance sur le calendrier
  • Forte performance au quatrième trimestre
    • Progression séquentielle de 68 % du chiffre d'affaires Pétrole et Gaz en EAMEA
    • Flux de trésorerie disponible positif à 76 millions d'euros
    • Rebond du RBE à 89 millions d'euros, en hausse de 78 millions d'euros par rapport au T4 2017 et de 46 millions d'euros par rapport au trimestre précédent
  • Dette nette de 2 058 millions d'euros au 31 décembre 2018 et covenant bancaire à 72 %
  • Le 19 février 2019 : extension à février 2021 de 600 millions d'euros de lignes bancaires arrivant à échéance en 2020


 

Commentant ces résultats, Philippe Crouzet, Président du Directoire, a déclaré :

 

« Le rebond de la rentabilité s'est poursuivi en 2018, soutenu par l'amélioration des activités Pétrole et Gaz en Amérique du Nord et par leur redémarrage en EAMEA. Nous avons enregistré un bon quatrième trimestre, terminant ainsi l'année avec une croissance robuste du chiffre d'affaires et du résultat brut d'exploitation ainsi qu'avec un flux de trésorerie disponible redevenu positif pour la première fois depuis 2015. Notre capacité à générer 445 millions d'euros d'économies brutes cumulées depuis 2016, avec deux ans d'avance sur le calendrier initial, atteste des progrès réalisés dans la mise en œuvre de notre Plan de Transformation de quatre ans.

En 2019, nous prévoyons une poursuite de la croissance de l'activité Pétrole et Gaz. Nous continuerons à bénéficier du marché Pétrole et Gaz en Amérique du Nord, tout en tirant parti du rebond en cours de la région EAMEA, nos nouvelles routes de production optimisées soutenant le transfert de production vers nos pays à structure de coûts plus compétitive.

S'agissant de l'avenir, le Groupe est également bien positionné pour capturer des volumes sur le marché offshore brésilien, où nous sommes solidement implantés, grâce au renouvellement de notre contrat à long terme avec Petrobras et à notre offre complète, qui va nous permettre d'accompagner les grandes sociétés pétrolières internationales pour leurs projets d'exploration et production dans ce pays.

Ces étapes essentielles sont encourageantes, mais doivent encore être développées. Nous poursuivons nos efforts pour améliorer notre compétitivité en matière de coût dans des domaines identifiés. Nous nous concentrerons en particulier sur l'Allemagne, où un plan ambitieux est en cours de lancement, ainsi que sur le Brésil. Ces nouvelles initiatives devraient ajouter au moins 200 millions d'euros à notre objectif d'économies brutes à l'horizon 2020, qui s'établit maintenant à 650 millions d'euros, dont une partie importante pourra être réalisée dès 2019. Nous avons en outre initié le projet de cession de nos actifs dédiés aux centrales conventionnelles au charbon.

Ces éléments contribueront à notre objectif de forte croissance du résultat brut d'exploitation en 2019. La génération de flux de trésorerie disponible demeure notre priorité absolue, et nous restons engagés à maintenir une discipline stricte en matière de gestion de trésorerie. Sur la base des tendances actuelles macroéconomiques et de nos marchés, ainsi que des objectifs exposés ci-dessus, le Groupe respecterait son covenant bancaire à fin 2019. »