Résultats du premier trimestre 2015

29/04/2015 - Finance
Vallourec annonce ses résultats pour le premier trimestre 2015.

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Boulogne-Billancourt, 29 avril 2015 – Vallourec, leader mondial des solutions tubulaires premium annonce aujourd’hui ses résultats du premier trimestre 2015. Le 28 avril 2015, les comptes consolidés ont été présentés par le Directoire au Conseil de Surveillance.


T1 2015 : résultats financiers fortement affectés
par la chute brutale des marchés du pétrole et du gaz

  • Chiffre d’affaires de 1 052 millions d’euros, en baisse de 17,2 % par rapport au T1 2014 (en baisse de 24,2 % à taux de change constants), en ligne avec les tendances de marché décrites au mois de février lors de la présentation des résultats de l’exercice 2014​​
  • Résultat brut d’exploitation de 53 millions d’euros, contre 196 millions d’euros au T1 2014
                

 

Leviers de flexibilité à court terme​

  • Mise en oeuvre des mesures d’adaptation afin de faire face à la baisse d'activité
                

 

Cash-flow disponible

  • Vallourec continue de viser un cash-flow disponible positif en 2015, malgré une génération de trésorerie disponible probablement négative au premier semestre

  

​Mise en oeuvre du plan Valens en cours, lancement du processus visant la :​

  • Réduction d'un tiers de la capacité des tuberies européennes d'ici 2017, par rapport à 2014

  • Recherche d’un partenaire majoritaire pour l’aciérie française de Saint-Saulve​​
  • Réduction des coûts fixes dans l'ensemble du Groupe ​​
​​

 ​

Commentant ces résultats, Philippe Crouzet, Président du Directoire, a déclaré :

« Vallourec évolue actuellement dans un environnement de marché très difficile marqué par les coupes importantes dans les investissements en exploration et production de nos clients. Le premier trimestre 2015 a été sévèrement affecté par la chute des ventes Pétrole et gaz à marge élevée dans la zone EAMEA, ainsi que par un environnement macroéconomique défavorable au Brésil, et des prix du minerai de fer en fort repli. Allant de pair avec le recul de la demande, la pression sur les prix s'intensifie pour les nouvelles commandes, en particulier aux Etats-Unis et sur les produits les moins différenciés dans la zone EAMEA.

Pour atténuer l'impact négatif de ce contexte difficile, Vallourec a activé tous les leviers de flexibilité à court terme disponibles pour adapter rapidement ses usines à un niveau de charge substantiellement réduit.

Nous sommes pleinement concentrés sur la mise en oeuvre rapide de Valens, notre plan de compétitivité à deux ans. Dans ce cadre, nous lançons le processus visant à réduire structurellement nos capacités européennes de production d'acier et de tubes, ainsi que nos frais de structure à l'échelle mondiale.

En dépit de cette contraction cyclique importante, les fondamentaux de notre industrie à long terme restent inchangés. Les mesures prises renforceront la position du Groupe lorsque les conditions de marché reviendront à la normale.

Dans ces conditions de marché difficiles, Vallourec continue de bénéficier d'une position de liquidité solide et de viser une génération de cash-flow disponible positif en 2015. »​

​​