Joanna Chmura : au-delà des frontières

09/05/2019 - Carrières, France
Depuis le siège de Boulogne-Billancourt, Joanna coordonne l’ensemble des problématiques douanières de Vallourec pour les entités françaises.

Décrivez-nous votre parcours.

J'ai fait mes études en Pologne dans une école de supérieure de commerce polono-américaine, sanctionnées par un MBA. J'ai commencé à travailler dans une agence de vente d'un groupe sidérurgique mondial à Cracovie. On m'a ensuite proposé de venir en France en tant qu'export sales manager dans le groupe en question, où j'étais basée dans une des usines puis au siège. Par la suite, je suis entrée chez Vallourec où je suis depuis dix ans maintenant.

Comment êtes-vous devenue customs manager ?

J'ai démarré ma carrière chez Vallourec dans le marketing, en tant que strategic marketing manager pour l'énergie électrique. J'ai souhaité travailler davantage avec les opérationnels européens, c'est ainsi que le poste d'expert en douane a été créé. En effet, dans le cadre du plan de transformation, il devenait de plus en plus nécessaire de coordonner les sujets douaniers.

J'ai suivi une formation à l'ODASCE - il s'agit d'une association spécialiste des questions douanières et fiscales qui travaille en partenariat avec la Douane Française, et qui propose  des parcours professionnels certifiants reconnus par l'administration des douanes européennes et la Commission. J'ai obtenu le certificat «  Manager Douane » couvrant la gestion opérationnelle, juridique et réglementaire ainsi que l'expertise stratégique. Légalement, chaque grande société concernée par l'import-export international doit avoir en son sein une personne certifiée par un organisme reconnu par le Code de Douane de l'UE d'ici 2020.

Pour moi, cette formation a duré un peu moins de deux ans, entre septembre 2016 et mai 2018. A l'issue de cette formation, j'avais écrit un mémoire sur le thème : « Service Douanes centralisé pour les entités françaises du Groupe Vallourec : Quels défis, quelles problématiques, comment faire ? ». Au cours de ce mémoire, j'ai réalisé le diagnostic douanier du Groupe, en identifiant les problématiques opérationnelles, réglementaires et structurelles. J'ai ensuite suggéré des recommandations :

  • A court terme au niveau des ressources, via la mise en place de procédures, de fiches d'informations et de formations des personnes, afin de les rendre plus autonomes et plus efficaces
  • A moyen terme au niveau de la structure, via l'implémentation d'un service Douanes France
  • A long terme au niveau de la stratégie, via la mise en place d'une stratégie douanière cohérente et adaptée à la stratégie de la région Europe Afrique du Groupe Vallourec

Je voulais impérativement compléter cette formation en moins de deux ans, car elle n'est plus valable passé un certain délai, ce qui témoigne, à mon sens, de son niveau d'exigence. J'applique les conclusions de mon mémoire à mon travail au quotidien.

Que voulez-vous dire quand vous affirmez que le plan de transformation a rendu nécessaire la coordination des sujets douaniers ?

Auparavant, les flux logistiques étaient plus  simples particulièrement en France. Le tube était entièrement fabriqué dans le même pays : aciérie, tuberie, finition et vente à l'export. Aujourd'hui, depuis la mise en place du plan de transformation, il existe de nouvelles routes de production, souvent multi pays ou avec transformation dans plusieurs régions/continents. C'est dans ce cadre-là que la coordination des sujets douaniers est devenue absolument nécessaire. Il faut bien gérer les aspects de nomenclature, d'origine et de valeur. Il y a de nombreuses complexités internationales avec des barrières commerciales non négligeables comme des mesures anti dumping, de sauvegarde etc.

Quelles sont les qualités requises pour votre poste actuel ?

Tout d'abord, il faut comprendre les aspects techniques et les réglementations. Les procédures douanières peuvent être très spécifiques selon les pays – l'Irak, notamment, est un pays particulièrement complexe. Parfois, nous gérons des cas très spéciaux, comme une situation récente où nous réparions des tubes renvoyés par un client en l'import temporaire pour la réparation et réexportation avec une partie du coût pour le client et une partie à notre charge. Pour être précis, il est nécessaire d'anticiper la réglementation douanière dans ce type de situation. Mon expérience commerciale m'est également très utile car il n'y a pas vraiment d'harmonisation des règles, même au sein de l'Union Européenne.

Un bon relationnel est également indispensable, je dois trouver le bon équilibre entre fermeté et douceur. Parfois, mes interlocuteurs cherchent – et c'est très humain ! – la solution la plus simple, mais cette solution n'est pas toujours légale. Il est alors important de savoir leur dire non et d'être rigide là-dessus, car il s'agit de problématiques juridiques. Mais comme je suis dans une fonction support, je travaille avec de nombreux interlocuteurs (vente, logistique, fiscal, finance, juridique, production, achats). Je dois donc me montrer à l'écoute et les aider à trouver les solutions optimales et les moins complexes possible pour l'opérationnel tout en restant dans un parfait respect des réglementations.

Vous êtes chez Vallourec depuis 10 ans. Qu'est-ce qui vous plaît dans cette entreprise ?

Je suis très attachée au Groupe Vallourec. Je travaille avec des personnes qui ont non seulement des connaissances techniques, mais aussi des qualités humaines, notamment la culture du respect. Il y a toujours une bonne ambiance entre mes collègues et moi.

Qui êtes-vous en dehors du travail ?

Je suis passionnée par la nature ! J'habite dans un petit village, mon mari et moi avons plusieurs chiens. Je suis également amatrices de grands vins, nous possédons une belle cave et je prends régulièrement des cours d'œnologie. J'adore également la lecture.

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu ?

Quand on n'a pas la réponse à une question, il faut simplement dire « je ne sais pas », plutôt que d'inventer une réponse ! Ensuite, il faut aider la personne à trouver une solution optimale.