Stagiaires

Stagiares chez Vallourec au Brésil

Marc-Antoine & Arthur
   

​​Portrait de Marc-Antoine Lorthiois et Arthur Hatchuel, stagiaires à l'usine Barreiro de Vallourec, à Belo Horizonte, dans l'état du Minas Gerais au Brésil.

Marc-Antoine Lorthiois et Arthur Hatchuel Élèves en troisième année à l'École polytechnique (Palaiseau), les deux étudiants, spécialisés en mécanique pour le premier et énergie pour le second, réalisent chez Vallourec un stage de recherche de quatre mois, obligatoires dans leur cursus de formation.

En arrivant, vous n'aviez aucune expérience du monde de la métallurgie, vous avez rapidement su vous acclimater à ce nouveau domaine, en quoi cela consiste-il ?

Marc-Antoine : J´étudie le phénomène d´effondrement des tubes (Collapse) suivant le modèle de Klever-Tamano.

Arthur : Pour ma part, j'étudie la corrosion d'aciers en fonction de leur composition chimique. La chimie, ce n'était pas du tout mon domaine, mais se confronter à un sujet en partant de presque zéro est vraiment stimulant.

Dès votre arrivée, vous avez pu visiter les usines et l'impressionnant procédé de lamination mis au point par les frères Mannesmann il y a plus d'un siècle, Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Marc-Antoine : Je suis très indépendant dans mon travail même si mon tuteur est toujours présent pour m´orienter lorsque j´en ai besoin. Les problématiques sont très concrètes et font correspondent à de vrais besoins clients. 

Arthur : Ici, nous avons une grande liberté de manœuvre. 

Encouragerez-vous des jeunes à réaliser une expérience équivalente à la votre ?

Arthur : Le dépaysement est ce que nous recherchions à travers ce stage,  partir à la rencontre d'autres modes de vie, d'autres cultures.

Marc-Antoine : Les Brésiliens sont très accueillants et se montrent très intéressés par les cultures étrangères. Après de longues journées de travail (7h45-18h15), nous profitons d'être au Brésil pour visiter le pays, nous nous sommes déjà rendus par exemple à Rio de Janeiro, Salvador da Bahia ou encore Ouro Preto.

 Les deux étudiants n´en sont qu´au début de leur expérience à Belo Horizonte, mais ils ont déjà le sentiment qu´ils rentreront très enrichis de ce stage tant sur le point professionnel que sur le point personnel.