Ventes

Chef de vente (VIE)

Alexandre
   

Portrait d'Alexandre Crémieux, V.I.E chef de vente c​hez Vallourec à Dubaï

Alexandre Crémieux est diplômé de l'ISG Paris, où il a suivi un cursus en Commerce & Gestion, et de Centrale Paris, où il a effectué un master spécialisé en ingénierie. En octobre 2014, il est parti pour Dubaï afin d'effectuer un VIE (Volontariat International en Entreprise) chez Vallourec. Focus sur son expérience…

Qu'avez-vous fait avant de rejoindre Vallourec ?

Mon parcours professionnel a commencé en tant qu'analyste junior auprès de la direction générale d'une entreprise française, leader dans le domaine de l'eau. Je me suis ensuite dirigé vers le conseil, ce qui m'a permis de participer à l'accompagnement d'entreprises dans l'évolution de leurs stratégies, afin de faire face aux nouvelles problématiques énergétiques et environnementales.    

Aujourd'hui, vous êtes en VIE au poste de chef des ventes de Vallourec Fittings, en quoi cela consiste?

Vallourec Fittings est une filiale du groupe Vallourec, spécialisée dans la fabrication et la vente de raccords à souder pour les tubes transportant des fluides (pétrole, eau, gaz, etc.). Ces produits sont conçus par une usine du groupe située dans le Nord de la France et sont distribués partout dans le monde, en particulier en Europe, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient.

En tant que chef des ventes basé à Dubaï, mon rôle est de gérer le développement de l'activité commerciale au Moyen-Orient et en Inde. Je m'occupe en effet du suivi des contrats, de la promotion de la marque, de la gestion de la relation entre l'usine basée en France (Maubeuge), et nos clients locaux. Et je réalise enfin bien sûr des études de marché.

Quelles sont les compétences/qualités qu'il faut avoir selon vous pour être capable de mener à bien ce type de mission ?

Avoir une appétence pour la technique, être autonome, savoir prioriser, avoir un attrait pour les rencontres et les échanges sont, à mon avis, les qualités essentielles pour réussir à ce poste.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Partir à l'étranger en tant que VIE chez Vallourec est pour moi une excellente manière de commencer ma carrière et de me familiariser avec des cultures différentes.

Le VIE me permet d'accéder à un niveau de responsabilités que je n'aurais pas forcément eu en restant en France. Les responsabilités qui m'incombent et la liberté que l'on m'accorde sont en effet deux choses que j'apprécie particulièrement.

De plus, le résultat de mon travail a un impact direct sur le travail de l'usine en France, et donc sur celui des employés. Ce rôle donne du sens à chacune de mes actions et leur confère une vraie valeur ajoutée, ce qui est très motivant. Compte tenu de la conjoncture, et notamment de la chute des prix du pétrole, chaque journée est un nouveau challenge.

Pour conclure, les « temps forts » de ma mission, c'est surtout le plaisir d'aboutir  à la signature d'un contrat mais également celui de découvrir de nouvelles cultures.​ notamment au travers de mes déplacements en Arabie Saoudite et au Koweït. ​

Qu'est-ce qui fait selon vous la spécificité de Vallourec?

Bien que déjà leader dans son industrie, Vallourec ne cesse d'innover dans un secteur fortement compétitif. Il doit faire face à de nombreux défis ce qui rend son activité dynamique, toujours à la recherche d'opportunités pour réinventer son business.

C'est une grande entreprise mais qui a su conserver une structure flexible, notamment grâce à la régionalisation de ses filiales, ce qui lui a permis de conserver des processus de décisions rapides.

Enfin, les entités sont spécialisées chacune dans un domaine mais travaillent ensemble sur des projets. Cela permet d'avoir un regard sur d'autres métiers et une vision plus macro-économique de son secteur.